Glossaire des termes utilisés dans l'éducation nationale



Terme Définition
A.L.S.HAccueil de Loisirs Sans Hébergement
Voir C.L.S.H
A.P.C.Activités Pédagogiques Complémentaires
Dans le cadre de la nouvelle organisation de la semaine scolaire, le décret du 24 janvier 2013 remplace l'aide personnalisée par les Activités Pédagogiques Complémentaires.
Organisées pour des petits groupes d'élèves par les enseignants, elles s'ajoutent au 24h hebdomadaires d'enseignement et sont destinées essentiellement à :
- une aide aux élèves rencontrant des difficultés,
- une aide au travail personnel.
Chaque enseignant assure 36h annuelles d'APC.

circulaire n° 2013-017 du 6-2-2013 : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.htmlcid_bo=66991 voir le §6.
A.S.E.H.Aide à l'accueil et à la Scolarisation des Élèves Handicapés
Il s'agit de personnes sous contrat de type E.V.S. plus spécialisée dans l'accompagnement des enfants handicapé.
Contrairement à l'A.V.S.-I qui accompagne un seul élève, l'A.S.E.H. est affecté à une classe ou à toute l'école.
A.V.S.Auxiliaire de Vie Scolaire
L'auxiliaire de vie scolaire assiste un enfant handicapé (AVS-I) à l'école.
Il existe aussi des AVS-CO pour un groupe d'enfants, mais leur intervention se fait plutôt dans des structures d'accueil spécialisées (CLIS, par exemple).
Il s'agit d'un emploi sous contrat à durée limitée.
AcadémieL'académie est une circonscription administrative de l'Éducation Nationale. Elle est dirigée par un recteur.
L'académie englobe généralement plusieurs départements. Celle de Grenoble comprend les départements de l'Ardèche, de la Drôme, de l'Isère et les deux Savoie.
L'enseignement du 1° degré (maternelle, élémentaire) est géré au niveau départemental par un Directeur académique des services de l'éducation nationale (DA-SEN), autrefois Inspecteur d'Académie (I.A.).
Site de l'Académie de Grenoble http://www.ac-grenoble.fr
Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN) de l'Isère.
Anciennement inspection académique de l'Isère http://www.ac-grenoble.fr/ia38
C.L.A.ECentre de Loisirs Associé à l’Ecole se prononce "clahé"
Il s'agit d'une forme de C.L.S.H (voir ce mot).
Il est le plus souvent sous gestion municipale.
Il accueille les enfants le soir après la classe, souvent aussi le matin avant la classe et, plus rarement, lors de la pause de midi.
C.L.S.HCentres de Loisirs Sans Hébergement
Appelés aussi A.L.S.H (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) bien que le nom officiel, depuis 2006, soit "Structures d'animation sans hébergement".
Ce sont des entités éducatives habilitées pour accueillir de manière habituelle et collective des mineurs à l’occasion des loisirs.
Ils sont sous tutelle des directions départementales de la cohésion sociale et de la Protection maternelle et infantile pour les moins de six ans.
Ces structures sont subventionnées par la caisse d’allocations familiales.

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2068.xhtml
C.U.C.S.Contrat urbain de cohésion sociale
Ces nouveaux contrats, d’une durée de 3 ans reconductibles, seront proposés aux villes et aux établissements publics de coopération intercommunale compétents en la matière. Ils sont entrés en vigueur au début de l’année 2007. Alors que le dispositif devait prendre fin en 2009, la gouvernement a décidé de le proroger d'un an.

La philosophie générale de ces contrats est à double détente. Elle vise, en effet, à permettre, dans un premier temps, un glissement des crédits "Politique de la Ville", qui sont provisoires et expérimentaux, vers les crédits de "Droit Commun", qui sont les crédits dit "normaux" ce qui devrait arriver à animer le quartier prioritaire dans la politique de droit commun au même titre qu'un autre quartier de la ville dans un deuxième temps, ceci dans un souci d'éviter la pratique discriminatoire qui consisterait à penser la ville sans les quartiers prioritaires et les quartiers prioritaires sans la ville.
CL.I.S.CLasse pour l'Inclusion Scolaire se prononce "clisse".
Il s'agit d'une classe unique (cycles 2 et 3) spécialisée pour élèves handicapés. Son effectif ne dépasse pas 12 élèves et elle est conduite par un enseignant spécialisé.
Voir dans le BO N° 31 du 27 août 2009 :
http://www.education.gouv.fr/cid42618/mene0915406c.html
CLASContrat local d’accompagnement à la scolarité
Il s'agit d'actions visant à favoriser la réussite scolaire et promouvoir l'égalité des chances;
Ces actions se déroulent hors du temps scolaire et sont un complément à celles engagées par l'école.
La familles des élèves concernés par le dispositif y sont impliquées.
http://www.social-sante.gouv.fr/espaces,770/famille,774/dossiers,725/soutien-a-la-parentalite,1794/dispositifs-et-mesures-pour,1792/contrat-local-d-accompagnement-a,9789.html
D.A.S.E.N.Directeurs/trices Académique des Services de l'Education Nationale
Anciennement "Inspecteur d'Académie" (IA), il est responsable de la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale (DSDEN) qui correspond à l'ancienne académie, donc à un département.
Ils représentent le recteur dans ce département. Ils participent à la définition d'ensemble de la stratégie académique qui met en œuvre la politique éducative et pédagogique relative aux enseignements primaires et secondaires arrêtée par le ministre chargé de l’Éducation Nationale. Sous l'autorité du recteur, ils mettent en œuvre la stratégie académique organisant l'action éducatrice dans les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d'éducation spéciale de leur département.
D.D.E.NDélégué Départemental de l'Education Nationale.
Les Délégués Départementaux de l'Education Nationale sont des amis de l'école publique. Leur domaine est l'école primaire (maternelle et élémentaire).
Le rôle du DDEN est de veiller aux bonnes conditions de vie des enfants dans et aux abords de l'école. Le DDEN est membre de droit du Conseil d'Ecole et visite les écoles de sa délégation. La délégation rédige un rapport annuel concernant les écoles de son secteur.
Site de la fédération des D.D.E.N. : http://www.dden-fed.org/index.php
D.S.D.E.N.Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale
Depuis le décret n°2012 du 5 janvier 2012, remplace l'Académie. Elle correspond à un département.

D.S.D.E.N. de l'Isère : http://www.ac-grenoble.fr/ia38/
D.U.E.R.DOCUMENT UNIQUE EVALUATIONS DES RISQUES
E.V.S.Emplois de Vie Scolaire
Il s'agit d'emplois sous contrats de droit privé. Ils constituent des aides au personnel enseignant. Leurs tâches peuvent être très variées mais généralement il s'agit d'aides administratives.
Voir sur le site de l'Éducation Nationale :
http://www.education.gouv.fr/cid1123/les-emplois-vie-scolaire.html
EPCIEtablissement Public de Coopération Intercommunale : Structure administrative regroupant des communes ayant choisi de développer plusieurs compétences en commun comme les transports en commun, l'aménagement du territoire ou la gestion de l'environnement.
G.I.P.Groupement d'Intérêt Public se prononce "gipe"
Il s'agit d'une structure assimilée à une personne morale ayant un objectif déterminé.
Elle est constituée de différents partenaires dont au moins un organisme public.
Dans le Nord-Isère, il existe un G.I.P pour la réussite éducative qui regroupe les communes de Bourgoin-Jallieur, La Verpillière, L'Isle d'Abeau, Saint Quentin Fallavie, Villefontaine.
Voir le site web :
http://reussite-educative-gipnordisere.fr/pages/Presentation-GIP.html
I.E.NInspecteur de l'Éducation Nationale
Les I.E.N. du 1° degré (écoles maternelles et élémentaires) ont la responsabilité d'une circonscription regroupant plusieurs écoles d'un secteur géographique.
L'I.E.N. est le responsable hiérachique de tous les enseignants de la circonscription. Il les conseille et les inspecte.
OCDEOrganisation de Coopération et de Développement Economique.
Organisme international consultatif dont les membres, des pays développés pour la plupart, ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché.
P L E APLAN LOCAL D EDUCATION ARTISTIQUE
P.E.D.T.Projet EDucatif Territorial
Établi à l'initiative de la collectivité territoriale (il est facultatif) et en partenariat avec l’Éducation Nationale et les acteurs éducatifs locaux, il organise la mise en place d'activités périscolaires ou extrascolaires dans l'intérêt de l'enfant.
Circulaire n° 2013-036 du 20-3-2013 : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=70631
P.P.M.S.Plan Particulier de Mise en Sûreté
Il définit l'organisation permettant le mise en sécurité des élèves et du personnel en cas d'accident majeur. Il dépend donc des risques auxquels l'école est exposée.
Il est réalisé par l'école et est soumis au Conseil d'école et à la Mairie.
Dans le Bulletin Officiel de l'Education Nationale http://www.education.gouv.fr/bo/2002/hs3/default.htm
P.P.R.E.Programme Personnalisé de Réussite Éducative
C'est un plan d'actions adapté à un élève en difficulté scolaire.
Il est centré sur l'acquisition des compétences du socle commun : français et mathématiques.
En savoir plus sur le site "éduscol" :
http://eduscol.education.fr/cid50680/les-programmes-personnalises-de-reussite-educative-ppre.html
Projet d'écoleLe projet d'école définit des objectifs et des actions concrètes d'apprentissage et de culture spécifiques à chaque école selon des orientations fixées par l'Education Nationale.
Il est élaboré par l'école, validé par le Conseil d'école et par l'I.E.N.
Sa durée d'application est normalement de trois ans.
R.A.R.Réseau Ambition Réussite
Il s'agit comme pour le R.R.S. d'un réseau d'école organisé autour d'un collège.
Ce réseau dispose de plus plus de moyens que le R.R.S.
http://www.educationprioritaire.education.fr/echanger/questions-reponses.html
R.A.R.ERéseau d'Acteurs pour la Réussite Educative se prononce "rare"
Il s'agit d'un regroupement de professionnels de l'éducation dont les objectifs sont de :
- détecter les situations qui peuvent conduire aux échecs scolaire ;
- proposer des interventions pour résoudre les problèmes de jeunes en difficulté.
Voir plus de détails pour le Nord-Isère :
http://reussite-educative-gipnordisere.fr/Actions/Theme-1/Reseau-d-Acteurs-pour-la-Reussite-Educative-RARE-.html
R.A.S.E.D.Réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté se prononce "rasède".
Il s'agit d'une structure dépendant de l'Éducation nationale et affectée à un secteur d'écoles (souvent en Z.E.P).
Cette structure est composée d'un psychologue scolaire et de deux enseignants spécialisés : maître E (psychopédagogue : aide pédagogique) et maître G (rééducateur : comportement).
Ces enseignants interviennent auprès d'un élève ou d'un petit groupe, à l'école durant le temps scolaire.
R.R.S.Réseau de Réussite Scolaire
Il regroupe plusieurs écoles autour d'un collège.
T.A.PTemps d’Activités Périscolaires
Temps d'activités mises en place par les collectivités locales en prolongement du temps d'éducation à l'école et en complémentarité avec lui.
Ces activités sont mises en place dans le cadre d'un P.E.D.T. (voir cette abréviation).
Z.E.P.Zone d'Education Prioritaire se prononce "zèpe".
Il s'agit de zones dans lesquelles les écoles et collèges sont dotés de moyens supplémentaires tels que moins d'élève par classe.
Cette structure est obsolète, elle est remplacée par les RRS